Paradigme

Le neurofeedback agit sur la plasticité du cerveau qui est la capacité qu'a le cerveau de modifier l'organisation de ses réseaux de neurones (cellules nerveuses) en fonction des expériences vécues.

Le neurofeedback 

  • Établit en temps réel l'état des lieux de l'activité électrique de son propre cerveau

  • Entraîne le cerveau à un meilleur fonctionnement selon les buts préalablement fixés entre le praticien et le client. 

Champ d'application

Le neurofeedback permet d'entraîner la plupart des zones cérébrales. De nombreux protocoles existent pour améliorer des fonctions spécifiques et offrent des solutions parfois radicales. Le thérapeute établira un protocole d'entrainement adapté à la demande du client.

  • Managers et sportifs (peak performance)

  • Adultes (concentration, attention, apprentissage, mémoire, migraine, rumination, relaxation profonde, méditation, stress, nervosité, inquiétude, angoisse, vertige, addiction, dépression, bruxisme, trouble du sommeil...) 

  • Enfants (TDHA, déficit d'attention, peur des examens, troubles d'apprentissages, dyslexie, dyspraxie, dyscalculie, dysphasie...) 

  • Personnes âgées (entrainement des facultés cognitives, Alzheimer et autres démences...)

 

Vidéo explicative

Comment ça marche

Le Neurofeedback, aussi appelé Biofeedback EEG, permet d'analyser en temps réel l'activité électrique du cerveau et de transmettre une information visuelle et acoustique sur la qualité des ondes cérébrales émises, permettant ainsi au cerveau d'améliorer son fonctionnement.

Le cerveau est plastique et peut apprendre un meilleur fonctionnement pour autant qu'il aie un retour d'information (feedback) qui lui indique si ce qu'il fait est juste ou pas.


En pratique, des capteurs sont posés sur le crâne et sur les oreilles. Les ondes cérébrales sont détectées à l'aide d'un électroencéphalographe qui fournit les informations au patient sous forme de musique ou film vidéo

 

Ainsi, lorsque l'activité dans une bande de fréquence souhaitable augmente, une récompense positive est donnée au cerveau (augmentation du volume sonore par exemple). Au contraire, lorsque l'activité dans une bande défavorable augmente, la vidéo est ralentie, voir même stoppée.

 

Progressivement, le cerveau répond aux informations qui lui sont données, et, pouvant faire la différence entre ce qui est juste ou pas, apprend un meilleur fonctionnement qui est mémorisé.

Entrainement

La 1ère séance dure 1h30. Elle permet d'établir un bref bilan neurologique et/ou physiologique afin d'envisager le protocole d'entrainement le plus adéquat selon la demande du client.

Les entraînements Neurofeedback et/ou Biofeedback suivants durent 1h. Selon la demande, il se peut qu'il soit nécessaire de compter jusqu'à 20 entraînements ou davantage afin d'obtenir des résultats satisfaisants et stables sur le long terme.

Le coût des entraînements est de 120.-chf/heure. Les séances, reconnues par la fondation ASCA, peuvent être remboursées par certaines caisses complémentaire. Veuillez vous renseigner directement auprès de votre caisse.